Lettre de monsieur le maire

cm2020-web-abrines-2020.png

Chères Farlédoises, chers Farlédois,

C’est la mort dans l’âme que j’ai dû me résigner à mettre prématurément un terme à mon troisième mandat de maire. Mon intention était sincèrement d’honorer cette deuxième réélection, jusqu’au terme du mandat, mais mon état de santé s’est récemment dégradé en raison de plusieurs interventions chirurgicales non programmées. 

Ma préoccupation première a été de ne pas nuire au bon fonctionnement de la commune. Je confie aux conseillers municipaux le soin d’élire le prochain maire. L’élection aura lieu au sein du Conseil municipal dans les plus brefs délais après validation de ma lettre de démission par le Préfet du Var.

Je tiens à vous remercier pour la confiance que vous m’avez accordée à trois reprises. Je suis fier d’avoir été votre maire pour défendre les intérêts de La Farlède et concourir à son développement harmonieux, à l’image des labels récemment obtenus sur la qualité de son cadre de vie, mais aussi au regard des nombreuses infrastructures qui ont donné à notre ville une image dynamique et un caractère recherché.

Je salue les élus qui m’ont soutenu depuis 2008 et le personnel communal, très investi et particulièrement soucieux de réussir sa mission. Ce fut un plaisir d’être à leurs côtés durant treize ans après avoir exercé mon activité de médecin au cours des 30 années précédentes.

Je félicite les administrés qui dans leur immense majorité font preuve au quotidien de civisme, de respect et donnent de La Farlède une image très enviable, malgré quelques comportements regrettables contre lesquels il faudra encore et toujours lutter main dans la main avec notre future équipe municipale.

Je terminerai par une pensée encourageante pour nos commerçants et nos associations, particulièrement touchés par cette crise sanitaire et économique. Leur résilience et leur courage sont à la hauteur et leur permettront de franchir cet obstacle, grâce à votre fidélité, j’y compte.

Avec toute mon estime, je vous souhaite à toutes et à tous, ainsi qu’à notre belle Farlède le meilleur pour l’avenir. Je continuerai de mon côté, auprès de mon épouse et de mes enfants, à veiller sur vous avec affection.

Raymond Abrines 

Lettre de monsieur le maire du 16 février 2021.pdf/1.89 Mo, par Jacquel Sandrine

Haut de page haut de page